BangBang : bangbangblog.com

La Barbe

Tout le monde me le chante 2012

Mickaël Bergeron
25 décembre 2012

J’étais trop dans le jus pour participer au palmarès de BangBang.

C’est maintenant Noël et je suis aujourd’hui en congé. Pas hier, pas demain, mais aujourd’hui, oui. Et puisque je ne fête pas ça — à l’inverse de tout le monde, j’ai vraiment du temps, là.

Je pourrais faire un beau top10 des albums de l’année, mais ça ne me tente pas. J’en ai fait plusieurs depuis 10 ans et là, ça m’excite moins. D’autant plus que je n’arrive pas à écouter autant d’albums qu’avant, je me sens un peu imposteur, moins crédible.

Néanmoins, j’ai eu des coups de coeur pareil. Et c’est un peu ça que j’ai envie de partager.

Tout le monde chante l’amour
L’amour, l’amour. Ça donne ben de l’élan à la création. Ça enivre et ça fait mal. Le mix parfait pour écrire. La plus belle chanson d’amour de 2012, catégorie «déclaration», selon moi, nous vient de Louis-Jean Cormier, de son album Le treizième étage — un putain de bon album, d’ailleurs, avec Bull’s Eye.

«J’ai beau préparer des lignes qui font rire, des mots tombeurs qui visent le bull’s eye de ton coeur, chaque fois qu’on se croise, je peux mourir, chaque fois qu’on se croise, je sais pas comment te le dire.»

Bull’s Eye de Louis-Jean Cormier

Ex-æquo, mais dans la catégorie «romantisme». C’est plus qu’une chanson d’amour, selon moi. C’est aussi une façon de voir les choses, la vie. C’est aussi ma vision des choses. J’ai toujours aimé les choses simples, le flafla et le superficiel m’énervent, m’agressent. Le romantisme se trouve en nous et non dans les chandelles, dans les poèmes et dans les roses. Pis Kraft Dinner de Lisa Leblanc l’exprime vraiment bien.

Kraft Dinner by Lisa LeBlanc

Tout le monde a le pied pesant
C’est ben beau avoir de beaux sentiments, il faut aussi savoir se défouler et là-dessus, on a pu compter sur Gros Mené cette année — avec leur retour surprise! Plusieurs chansons de leur album auraient pu être ma charge rock de 2012, mais celle qui me vient le plus dans les trippes est Ovechkin. Elle décrasse. Pis moi aussi, j’aurais dû le prendre dans mon pool.

Ovechkin by Gros Mené

Tout le monde se pose des questions
L’année 2012 aura été pour moi une année de remise en question et ça adonne qu’un des albums que j’ai le plus écoutés est Manger du bois de Canailles. Chaque fois que Parle-moi jouait, j’avais l’impression qu’elle me parlait directement. Heureusement qu’elle est foutrement joyeuse et bonne, ça m’empêchait de pogner le cafard. «Oh! Parle-moi encore, parle-moi si t’es d’accord. J’veux entendre ta voix jusqu’à ce qu’y soit trop tard.»

Tout le monde danse
Bon, j’avoue que je ne danse pas. J’avoue aussi que ce disque n’est pas nécessairement dans ce qui fait danser les gens. Et pourtant! Kid Koala nous fait groover les neurones solide avec 12 Bit Blues, où le magicien des platines nous remâche des vieux vinyles de blues afin de créer un savoureux hip hop instrumental. Et chaque fois que je tombe sur 8 Bit Blues, j’ai envie d’écouter l’album au complet. Elle rend accro. Vraiment.

Tout le monde fait de la pop
Ça ne fait qu’un mois environ qu’on peut écouter son album – un peu plus pour les privilégiés des médias —, mais déjà, il envahit le marché. Entrevues à Tout le monde en parle, sur les radios commerciales, etc. Ça roule pour le sympathique Karim Ouellet qui présente tout un disque avec Fox. Une partie de mon boulot est de sélectionner les pièces qui vont jouer dans une émission de radio, et souvent, il y a des chansons d’un album qu’on ne fait pas jouer. L’album est bon, mais certaines pièces sont plus faibles. Ici, je pense que je pourrais toutes les faire jouer sans hésitation. Après une écoute de L’amour, on veut juste en entendre plus. Voilà de la belle pop.

L’amour by Karim Ouellet

Pour rester dans la pop, je dois mentionner Si tu savais de Marie-Pierre Arthur, un bijou de pop-rock-folk-beatles-etc qui s’accroche à notre cerveau et nous fait tomber en amour avec elle à chaque fois. (Encore plus avec le clip!)

Et je dois le mentionner une deuxième fois, mais Tout le monde en même temps de Louis-Jean Cormier est un autre excellent produit pop. La mélodie, les arrangements, le texte, tout est là. On a ici un velcro de qualité triple A.

Tout le monde devrait écouter ça
Mais la chanson de l’année, dans mon coeur, est vraiment spéciale. Habituellement, je déteste les gens qui écoutent en boucle la même chanson. Ça m’énerve. Cette chanson-là fait que je m’énerve moi-même, parce que je voudrais qu’elle ne se termine jamais. Pis je peux l’écouter deux ou trois fois de suite. Que me fais-tu faire, Avec pas d’casque? Pendant qu’on écoute La journée qui s’en vient est flambant neuve, le temps s’arrête. Littéralement.

Voilà ce que mes oreilles ont pas mal écouté, en 2012 (surtout si on y ajoute Plaster, Coyote Bill, Les Soeurs Boulay, Bernard Adamus, Dany Placard, …).

Pas encore de commentaire. Laisser un commentaire

La Barbe

Mickaël Bergeron

Un homme barbu qui vit de brun et de culture

À propos

RUBRIQUES

Syndication RSS

BLOGUE
COMMENTAIRES
iweb