BangBang : bangbangblog.com

La Barbe

Panache, Gros Mené et gros rock à Waterloo

Mickaël Bergeron
16 novembre 2012

Il y a des gens pour qui prendre des vacances, c’est d’aller niaiser sur une plage dans le sud. Moi, durant mes vacances, je me promène dans le Québec pis je vais voir des spectacles (pis j’ai plein de plages où je reste, sur la Côte-Nord, de toute façon).

Ce premier d’une série de trois en autant de jours n’était rien de moins que Gros Mené, cette bête rock de Fred Fortin, avec en première partie les très sympathiques Panache.

Le gros poisson, propulsé par Fred Fortin, Olivier Langevin, Pierre Fortin et Nicotine, a livré la marchandise: balancer du bonheur musical sous forme de gros rock à la fois gras et finement ficelé.

Principalement eu du stock de Angus Dei, si ce n’est Grandes jambes du répertoire de Fred et Ski-doo du premier album sorti il y a pas mal d’années. Certaines personnes ont tenté de faire des demandes spéciales, mais à part la motoneige noire, jaune et orange moutarde, pas de vieux stock au menu.

Tout ça mis ensemble a quand même donné un savoureux et explosif 50 minutes – qui a passé trop vite, évidemment.

En première partie, Panache a très bien réchauffé la foule. Je ne crois pas que plusieurs connaissaient la formation, mais la réponse était bonne, tout de même, si ce n’est que la tentative de faire chanter n’a pas fonctionné. Mais la foule ne se fichait pas d’eux pour autant. Elle prêtait l’oreille. Certains ont hoché la tête. Signe incontestable d’appréciation.

Faisait un bout que j’avais vu Panache et ça été une belle surprise de les voir en première partie. Leur pop-rock me fait ben sourire pis j’ai toujours eu un faible pour Carl-Éric Hudon.

C’était ma première visite à Waterloo et à sa Maison de la culture et celle-ci est fort chouette. Une ancienne église reconvertie en salle de spectacle. Elle n’a pas autant de cachet que l’Anglicane de Lévis, mais la conversion a été bien faite. Charmé.

Demain, Placard et Louis-Jean Cormier à St-Hyacinthe. Miam!

Pas encore de commentaire. Laisser un commentaire

La Barbe

Mickaël Bergeron

Un homme barbu qui vit de brun et de culture

À propos

RUBRIQUES

Syndication RSS

BLOGUE
COMMENTAIRES
iweb